Kaaysá est une résidence pour les artistes, écrivains et autres créateurs qui souhaitent développer leur poétique a partir du contact intime avec la forêt atlantique brésilienne, la mer et la communauté de pêcheurs, caiçaras et indigènes qui habitent leur environnement. Kaaysá est une organisation autonome qui contribue au développement artistique à travers de la construction d'un réseau créatif et collaboratif.

 
 
 
 

Les programmes comprennent des expériences, expéditions, échanges interdisciplinaires, rituels, pratiques intégratives, des approches de la communauté locale, et les projets sont suivis par des médiateurs. Les résidents sont invités à laisser leurs traces, provoquant des réflexions, des changements dans le paysage et d'autres homologues sociaux.

 
Un espace à la fois inspirant et très agréable. Il était très productif de suivre l’action et les idées de bons artistes, de se sentir ému d’écrire. Découvrir d’autres horizons - me jeter à la mer avec les pêcheurs et chercher à apprendre quelque chose de leur patiente insistance.
— JULIAN FUKS, écrivain | São Paulo, Brésil

ART | NATURE | COMMUNAUTÉ


L'immersion dans la nature et le déplacement imposent des défis qui permettent de nouvelles postures du corps et des réarrangements de la mémoire, stimulant des résolutions et des expériences qui ne seraient pas possibles dans le quotidien de la ville. Fondée et dirigée par des femmes — Lourdina Rabieh et Lucila Mantovani — , Kaaysá se concentre sur l'hybridisme des langages et l'interdisciplinarité. Les programmes cherchent la décolonisation du regard, le recuperation du corps sauvage, l’enchantement comme langage et la coexistence, en tant que principe fondateur des relations non hiérarchiques. Nous accueillons des professionnels de la création de différentes langages, ainsi que des agents et d’autres professionnels qui croient au potentiel de la culture et de la nature.

J’ai trouvé une ambiance très spéciale et féminine. Un très bon niveau d’artistes. La nature de la forêt atlantique et certains concepts de candomblé ont influencé et ajouté de nouvelles couches à mon travail.
— SHERRY WIGGINS, artiste plasticien | Colorado, États-Unis

L'intégration

La proposition consiste à imbriquer des processus de différentes natures, chacun présentant des synergies dialogiques, thématiques, biographiques ou gestuelles. Des concepts tels que participation, échange et vie collective sont des expériences qui suggèrent une collaboration avec la scène artistique locale et la formation du public, la pensée artistique étant également un moyen de circulation de l’information, de réflexion critique et d’instrument de transformation.  La résidence a également pour objectif d'insérer la côte nord de São Paulo dans le circuit culturel et de transformer la ville de Boiçucanga en un pôle de création et de rencontre entre créateurs de différentes nationalités, en s'appuyant sur sa proximité avec la ville de São Paulo, mais en recherchant la fraîcheur créative, nouvelles formes de production et de circulation de l'art et de la littérature contemporaine.


caminhada-mata-2.jpg

NATURE AUTOUR

La forêt atlantique est la plus riche en biodiversité du Brésil, mais aussi l'un des biomes les plus menacés de la planète, avec seulement 8,5% de ses forêts d'origine, 7% à Serra do Mar, où se trouve Kaaysá. Leur protection est la seule garantie pour la stabilité géologique de ces zones, en évitant les catastrophes qui se sont déjà produites là où la forêt a été supprimée.

+ Encore sur la region ▾

Boiçucanga est le centre commercial des plages de la côte nord, qui a une communauté de pêcheurs actifs qui construisent leurs propres bateaux et travaillent quotidiennement avec le tourisme et la pêche durable.

La plupart des groupes indiens qui habitaient la région au moment de la colonisation ont déjà été décimés et les vestiges demeurent dans une situation précaire sur des terres menacées par des intérêts divers. Aldeia do Rio Silveira est située sur la plage de Boraceia (a 27 km de Boicucanga) et abrite 60 familles d'Indiens Tupi-Guarani qui participent au programme Kaaysá à travers des débats, des rituels et des expériences dans le village.

Le sentier Ribeirão do Itú, qui fait partie du parc national de Serra do Mar, se trouve à 10 minutes à pied du Kaaysá. Il est possible d'accéder à 5 cascades différentes et de connaître certaines espèces d'animaux, d'arbres, de papillons et de plantes regionales. En faisant ce cours avec l’accompagnement d’un écologiste / biologiste, le resident élargit sa vision du biome.

Praia Brava est un autre paradis écologique situé à une heure et demie a pieds du Kaaysá. Au cours de la promenade, vous pourrez trouver une grande variété d’espèces de faune et de flore, en passant par deux points de vue. Le sentier est escarpé et demande de l'attention et la discipline des résidents. En arrivant au destin, la récompense est une plage d'une beauté sauvage.

Les Ilhas sont à 20 minutes en bateau de la plage de Boicucanga. Après avoir parler avec les pêcheurs locaux de Praça da Mentira sur le chemin des îles, nous pouvons observer en silence le moment où les filets de pêche, partis la veille, sont tirés au large.


piscina-no-mar-ilha-boicucanga.jpg
 
 
 

Demandez ici les nouvelles du Kaaysá et de ses activités.